Vous avez probablement l'herpès, selon l'OMS

Une étude publiée mercredi estime à 3,7 milliards le nombre de personnes atteintes du virus.

L\'herpès, de type 1 (HSV-1), se caractèrise par une éruption de boutons autour de la bouche.
L'herpès, de type 1 (HSV-1), se caractèrise par une éruption de boutons autour de la bouche. (CHASSENET / BSIP / AFP)

C'est un virus présent chez les deux tiers de la population mondiale de moins de 50 ans. Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publiée mercredi 29 octobre, plus de 3,7 milliards de personnes ont l'herpès de type 1 (HSV-1), qui se caractérise par une éruption de boutons autour de la bouche.

L'étude constate également que le HSV-1 est une cause de plus en plus fréquente d'infection génitale dans les pays riches. Grâce à l'amélioration des conditions d'hygiène, les enfants attrapent toutefois de moins en moins le virus, ce qui les rend vulnérables lorsqu'ils commencent leur vie sexuelle et augmente les risques d'infection par sexe oral.

L'herpès de type 2, moins répandu mais plus dangereux

L'herpès de type 1 n'est pas la principale inquiétude de l'OMS. Près de 417 millions de personnes présentent l'autre virus, le HSV-2, une maladie sexuellement transmissible. Ce virus augmente en outre les risques d'attraper et de transmettre le VIH. "Nous devons vraiment accélérer le développement de vaccins contre l'herpès, et si un vaccin pensé pour prévenir le HSV-2 marchait également pour le HSV-1, cela aurait des bénéfices considérables", estime Sami Gottlieb, de l'OMS. Des essais cliniques sont en cours aux Etats-Unis.