Votre santé : le problème de l'anosmie

En France, cinq millions de personnes sont concernées par l'anosmie.

FRANCE 2

Flâner le long des étals colorés du marché a longtemps été un plaisir pour Bernard Perroud, car sa mère lui a légué la passion des fourneaux. Mais une chute accidentelle, il y a 10 ans, l'a rendu anosmique, c'est-à-dire qu'il ne sent absolument plus aucune odeur. "J'ai perdu l'odorat suite à un traumatisme crânien", explique-t-il. Sa frustration, il la contrôle aujourd'hui, mais l'anosmie a bouleversé son quotidien.

Le risque d'une grave dépression

Être privé d'odeur du jour au lendemain peut plonger dans une grave dépression le temps d'accepter son handicap. "On sent les odeurs comme on respire. C'est quelque chose d'éminemment naturel depuis toujours", explique aussi Bernard Perroud, membre de l'association française pour l'anosmie et l'agueusie. Autre problème quotidien pour un anosmique : gérer sa propre odeur corporelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des visiteurs observent \"Vortex Eau de Parfum\", une oeuvre de l\'artiste Jim Lampie exposée à la Frieze Art Fair de New York, le 5 mai 2012.
Des visiteurs observent "Vortex Eau de Parfum", une oeuvre de l'artiste Jim Lampie exposée à la Frieze Art Fair de New York, le 5 mai 2012. (KEITH BEDFORD / REUTERS)