Vidéo Thomas Snegaroff revient sur la rumeur des anti-vomitifs dans les pains McDo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Cette rumeur infondée continue année après année à se diffuser malgré les démentis de l'entreprise. L'historien Thomas Snegaroff explique pourquoi.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Cette rumeur infondée continue année après année à se diffuser malgré les démentis de l'entreprise. L'historien Thomas Snegaroff explique pourquoi.

Des pastilles anti-vomitives dans les burgers McDo. Vous aussi, vous avez déjà entendu cette rumeur ? Il s'agit bien d'une rumeur infondée mais pourtant, elle ne cesse de se répendre année après année, malgré les nombreux démentis de l'entreprise. Un  phénomène qui pourrait d'abord s'expliquer par le nombre colossal de Big Mac vendus. 

Des histoires raccourcies

Selon l'historien, des rumeurs comme celle du McDo se répandent souvent par le bouche-à-oreille dans un contexte familial ou amical. Aussi, pour que l'histoire fonctionne, on aurait tendance à la raccourcir afin de réduire les distances entre l'émetteur et la source de l'histoire. Si la distance est trop lointaine, l'histoire ne sera alors pas assez crédible. "Si je commence à vous dire : "J'ai un copain d'un copain d'un copain d'un copain qui travaille au McDo et qui m'a dit ça", vous n'allez pas forcément m'écouter, et donc j'ai tendance à réduire la distance qui me sépare de l'histoire. Et donc ça va devenir : "J'ai un copain qui a un copain qui bosse au McDo", voire, même : "J'ai un copain qui bosse au McDo"", développe Thomas Snegaroff.

L'idée de rendre service

Selon Thomas Snegaroff, faire perdurer une telle rumeur n'est pas né d'une mauvaise attention de la part de ses émetteurs. Au contraire, ce serait plutôt l'idée de rendre service qui dominerait. "Je te donne l'information parce qu'on me la donnée et que peut-être elle est fausse, mais si elle est vraie, t'es mon pote, je préfère te le dire pour éviter que tu aies des problèmes", explique l'historien.

Selon Thomas Snegaroff, la meilleure réponse de la part de McDo serait de "demander aux gens de regarder sous leur pain qu'ils achèteraient chez eux pour faire leur burger à la maison, ils verraient aussi ce petit rond blanc parce que c'est tout simplement un signe de la cuisson."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.