VIDEO. La tuberculose venue d'Europe de l'Est inquiète les autorités sanitaires

Des patients venus de Géorgie et de Russie, porteurs d'une tuberculose multirésistante très difficile à soigner, ont été hospitalisés à Paris, alors que la maladie fait un retour marqué en France.

France 2 / Francetv info

Des personnes venues de Géorgie et de Russie, porteuses d'une forme de tuberculose très résistante, ont été hospitalisés à Paris alors que la maladie fait son retour marqué en France. Comme l'explique Le Figaro, ces cas entraînent des coûts importants pour les hôpitaux, mais surtout, ils inquiètent les autorités sanitaires, qui ont constaté une hausse des formes de tuberculose résistantes aux traitements en France, considérée comme "inquiétante sur le plan de la santé publique" par la Direction générale de la santé qui suit avec attention la situation.

Les cas de tuberculose multirésistantes (MDR) sont en progression en France : 92 cas en 2012, 64 cas en 2011, 40 cas 2010 (stable sur les cinq années précédentes), a indiqué le ministère de la Santé jeudi soir, dans un communiqué, à la suite d'un article du quotidien Le Figaro évoquant "des hôpitaux débordés par un afflux de tuberculeux d'Europe de l'Est". Il faut cependant rappeler que la transmission de tuberculose entre deux personnes n'est possible qu'en cas de contacts prolongés et répétés, notent les autorités sanitaires.

Reportage à Paris de Caroline Sinz et Bruno Girodon, pour France 2.

Une infirmière de l\'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), où sont hospitalisés des patients venus d\'Europe de l\'Est porteurs d\'une tuberculose multirésistante.
Une infirmière de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), où sont hospitalisés des patients venus d'Europe de l'Est porteurs d'une tuberculose multirésistante. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)