VIDEO. Des patients s'inquiètent d'une pénurie du médicament thyroïdien Lévothyrox

Marisol Touraine a reconnu, jeudi, "une situation de tension temporaire sur l'approvisionnement" de ce médicament utilisé par trois millions de Français.

A. Chopin, A.C. Lambard, G. Minangoy, E. Anglars, P. Guény / France 3

Alors que les pharmacies éprouvent, depuis le mois de juin, des difficultés à s'approvisionner en Lévothyrox, la ministre de la Santé a assuré, jeudi 8 août, qu'"aucune rupture d'approvisionnement" n'avait été observée concernant ce médicament, indispensable dans le traitement de diverses pathologies thyroïdiennes. Marisol Touraine a reconnu "une situation de tension temporaire sur l'approvisionnement" et "quelques difficultés locales de disponibilité", mais "le stock de sécurité n'a pas été utilisé à ce jour", a-t-elle assuré.

Près de trois millions de patients atteints d'hypothyroïdie, mais également opérés pour des cancers de la thyroïde, sont actuellement traités par Lévothyrox en France. La rareté actuelle de ce produit est "liée à des difficultés de conditionnement sur les sites de production", selon la ministre, qui a alerté l'Agence nationale de sécurité du médicament. Le laboratoire Merck Serono a mis en place une procédure d'urgence. Cette affaire renvoie au dossier plus large des pénuries de médicaments, dues notamment au fait que l'Inde et la Chine produisent 80% des médicaments européens.

 

Une boîte de Levothyrox, présentée le 6 août 2013, dans une pharmacie à Bordeaux (Gironde).
Une boîte de Levothyrox, présentée le 6 août 2013, dans une pharmacie à Bordeaux (Gironde). (MAXPPP)