19h le dimanche, France 2

VIDEO. Bernard Tapie se dit "heureux comme tout d'avoir choisi l'Assistance publique" pour traiter son cancer

"Il faut voir le dévouement de ces gens... De l’infirmière jusqu’aux profs, ils consacrent toute leur vie à vous soigner", dit Bernard Tapie, dont le cancer est traité dans un hôpital public parisien… Extrait du magazine "19h30 le dimanche" du 19 novembre.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je suis soigné à l’hôpital Saint-Louis par le formidable professeur Sarfati. Cela a été pareil avec mes enfants qui ont tous été à l’école publique, alors que j’étais déjà, comme on dit, en haut de l’affiche", explique Bernard Tapie, traité pour un cancer, dans l’entretien qu’il a accordé au magazine "19h le dimanche" (Facebook, Twitter#19hLD) du 19 novembre.

"Il y a des moments comme ceux-là où il faut qu’on retombe sur terre. Et là, je suis heureux comme tout d’avoir choisi l’Assistance publique. Il faut voir le dévouement de ces gens... De l’infirmière jusqu’aux profs, ils consacrent toute leur vie à vous soigner. Il n’y a pas de contrepartie et, parfois, c’est dans des conditions incroyables", explique l’homme d’affaires à Laurent Delahousse au cours d’une promenade dans les jardins des Tuileries à Paris.

"Si lui vient ici, ça doit être vraiment bien"

"Il y a aussi les malades qui vous regardent. Ils se disent : 'Merde, lui aussi il vient se soigner là !' Quand j’ai ma chimio à côté d’un mec et puis qu’on échange tous les deux, il ne regarde pas sa maladie de la même manière. Il se dit : 'Si lui vient ici, ça doit être vraiment bien'", confie l’homme d’affaires au visage marqué par les traitements.

"Il y a des hôpitaux privés qui font ça très bien, mais moi, quand on a des rendez-vous comme ceux-là, il faut les faire en fonction de sa vraie nature d’origine. Et ma nature d’origine, c’est d’être en bas de l’échelle, donc je suis avec eux. Et je suis content d’y être", conclut Bernard Tapie, bien décidé à mener de toute son énergie ce combat contre la maladie.

19H LE DIMANCHE / FRANCE 2
19H LE DIMANCHE / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 19H LE DIMANCHE / FRANCE 2)