Accès aux soins : seulement 60% des enfants de moins de 15 ans sont à jour dans leur vaccination contre l'hépatite B

A l'occasion de la publication du 17ème rapport annuel sur l'accès aux droits et aux soins des plus démunis en France, Médecins du Monde alerte mardi 17 octobre sur les faibles taux de vaccination. 

Photo d\'illustration d\'une vaccination.
Photo d'illustration d'une vaccination. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

En cette journée mondiale du refus de la misère, Médecins du Monde dévoile son 17ème rapport annuel sur l'accès aux droits et aux soins des plus démunis en France. Un rapport basé sur 31 555 consultations menées dans plus de 30 centres de l'ONG à travers tout le territoire. Le bilan est alarmant, notamment sur les faibles taux de vaccination.

Parmi les personnes de plus de 15 ans, reçues dans les centres de soins de Médecins du Monde en 2016, moins d'une sur deux est à jour pour le BCG (le vaccin contre la tuberculose) et le DTP (diphtérie /tétanos/polio). Elles sont moins d'une sur trois pour la rougeole, les oreillons, la rubéole, la coqueluche et l'hépatite B.

Un taux de vaccination dépendant des conditions de vie 

Concernant les enfants de moins de 15 ans, les taux sont meilleurs mais restent inquiétants : 8 enfants sur 10 sont à jour pour le DTP ; 7 sur 10 pour le BCG, la coqueluche, la rougeole, les oreillons et la rubéole. Ce taux descend à 6 sur 10 pour l'hépatite B.

Des chiffres qui s'expliquent par les conditions de vie. Selon Médecins du Monde, il y a une probabilité plus de 3 fois supérieure pour les enfants à la rue de ne pas être à jour de leur vaccination, par rapport aux enfants qui ont un domicile.