Vaccin contre le Covid-19 : une répartition inéquitable entre territoires ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : tous les Ehpad ne sont pas logés à la même enseigne
Article rédigé par
A. Coutelle, M. Subra-Gomez, R. Mathé, S. Soubane, O. Pergament - franceinfo
France Télévisions

Alors que les résidents de certains Ehpad (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont déjà tous été vaccinés contre le Covid-19, la campagne de vaccination n'a pas encore commencé dans d'autres territoires.

Selon la Direction générale de la Santé, 256 000 résidents d'Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont, au 26 janvier, déjà reçu la première injection du vaccin contre le Covid-19. Cela correspond à 42% de la population totale de ces établissements en France. Les autorités espèrent atteindre le seuil des 75% d'ici au 6 février.

Manque de transparence

Pour certains Ehpad, cependant, la campagne n'a pas encore commencé. Comment expliquer de telles disparités ? Le gouvernement affirme que les doses sont réparties équitablement dans les territoires, en tenant compte du nombre de seniors de plus de 75 ans et de soignants de plus de 50 ans. Mais selon Delphine Batho, cette répartition manque de transparence. "Il y a des écarts importants qui restent inexpliqués. Nous ne savons pas quels ont été les critères de répartition," regrette la députée (Génération Écologie) des Deux-Sèvres. L'exécutif, de son côté, conteste toute inégalité entre départements. "Nous ne gardons pas de doses à Paris, dans je ne sais quel coffre. Tout est envoyé dans les territoires," a assuré Olivier Véran mardi 26 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.