Vaccin contre le Covid-19 : Pfizer annonce des retards de livraison, l'Europe s'inquiète

Le groupe Pfizer a révélé, vendredi 15 janvier, qu'il ne serait pas en mesure de livrer toutes les doses de vaccin anti-Covid dans les délais initialement prévus. De quoi inquiéter les États européens qui, à l'image de la France, sont en pleine campagne de vaccination.

La nouvelle est tombée vendredi 15 janvier, à la mi-journée : Pfizer ne pourra pas livrer ses vaccins anti-Covid dans les délais qui étaient jusque-là prévus. Dans un communiqué, le laboratoire a annoncé des retards et évoqué des travaux au sein de son usine belge : "Cela implique de modifier nos procédés et nos installations. (…) Il pourrait ainsi y avoir à court terme des fluctuations dans le calendrier d’expédition des commandes." Les pays d'Europe s'inquiètent, alors que les campagnes de vaccination se poursuivent.

Ajustements prévus en France

Les chiffres officiels n’ont pas été communiqués par le laboratoire, mais les retards devraient durer jusqu’à la mi-février. La Norvège évoque une baisse des livraisons de 17,8%, la Lituanie de 50%. En déplacement à Lisbonne (Portugal), Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a tenté de rassurer les citoyens : "J’ai eu personnellement le patron de Pfizer au téléphone, il m’a dit qu’il allait mettre immédiatement toute son attention sur cette question et faire tout son possible pour réduire le retard de livraison". En France, le gouvernement va quant à lui devoir "ajuster temporairement le rythme des vaccinations", comme l'a expliqué Valérie Astruc, en duplex depuis l'Élysée (Paris) lors du 23h de franceinfo vendredi soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech.
Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech. (SEBASTIEN BOZON / AFP)