Tiers payant, salles de shoot, actions de groupe, la loi santé dévoilée

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a détaillé jeudi les orientations de la future loi santé. Elle couvrira 3 champs : la prévention, le droit des patients et l'organisation des soins. Outre l'instauration du tiers payant généralisé pour les consultations, la ministre a annoncé la création d'un numéro d'appel unique pour joindre un médecin 24h/24h.

(© MaxPPP Marisol Touraine a présenté ce jeudi matin les grandes orientations de la loi santé)

Elle était très attendue par les professionnels de santé et les patients. Marisol Touraine, la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, a dévoilé jeudi matin les grandes orientations de la loi santé. Elle devrait être présenté en Conseil des Ministres à la rentrée pour une discussion au Parlement au début de l'année prochaine. Cette loi santé couvrira trois champs : la prévention, le droit des patients et l'organisation des soins.

 Pour faciliter l'accès aux soins. Marisol Touraine a annoncé la mise en place d'un site Internet, et d'un numéro d'appel unique dans chaque département pour joindre un médecin 24 heures sur 24. Ce numéro à trois chiffres sera facilement mémorisable. Une manière d'homogénéiser la permanence des soins en dehors des heures d'ouverture des cabinets. Une façon aussi explique Marisol Touraine "de permettre aux Français de savoir à quelle porte ils peuvent frapper" quand un enfant a de la fièvre la nuit, quand un problème de santé survient. 

Généralisation du tiers payant

Outre le numéro unique, en présentant les grandes orientations de la loi santé jeudi matin, la ministre a confirmé la généralisation du tiers payant pour tous d'ici 2017. Pour les bénéficiaires de l'aide complémentaire santé (ACS), l'année prochaine.  Cette disposition évite aux patients de faire l'avance de frais chez le médecin. La disposition est contesté par certains syndicats de médecins, mais, aux yeux de Marisol Touraine, elle ne changera "en rien"   la liberté du mode d'exercice des médecins.

Deux mesures qui participent de la volonté de réduire les inégalités d'accès aux soins. A celà, il faut ajouter le projet d'instauration d'actions de groupe pour les patients victimes de dommages médicaux. Ce type d'action permettrait de regrouper dans une seule procédure les demandes de réparation de plusieurs patients. "Désormais, nos concitoyens ne seront plus seuls face à la puissance de certaines industries."

L'expérimentation des salles de shoot bientôt cadrée par la loi

Sur le volet préventif, la loi santé qui sera présentée en conseil des ministres en septembre et examinée début 2015 à l'Assemblée, permettra aussi de "définir le cadre de l'expérimentation de salles de consommation de drogue", ce que l'on appelle plus communément les salles de shoot. Une réponse en quelque sorte au conseil d'Etat qui avait recommandé une loi pour "sécuriser juridiquement" ces salles. La première a été annoncée à Paris en janvier dernier. 

Enfin, la ministre a évoqué la piste d'un système de "logos" sur les aliments industriels avec différentes couleurs en fonction de leur qualité nutritionnelle qui pourrait orienter à l'avenir les consommateurs dans leur choix, notamment pour lutter contre l'obésité.