Vichy, la "reine des villes d'eau"

La ville de l'Allier, ville thermale depuis le XVIIIe siècle, tente de retrouver sa renommée et effacer la référence sinistre de la Seconde Guerre mondiale.

France 3

Le thermalisme est un bon moyen d'attirer les touristes, et la ville de Vichy (Allier) en a fait l'un de ses atouts. La ville s'est même associée avec une dizaine d'autres villes en Europe afin de faire reconnaître les thermes comme un patrimoine mondial à l'UNESCO. Vichy, dont la source thermale a été découverte il y a quelque 2 000 ans, a été l'une des stations les plus chics d'Europe, on l'appelait "La reine des villes d'eau".

Endroit prisé par Napoléon III

Cette eau qui surgit en pleine nature à 60°C, est gorgée de sels minéraux, au point qu'on la dit miraculeuse. "On conseille de la garder en bouche pour ses effets antalgiques et anti-inflammatoires", explique Dominique Villeneuve, curiste. Dans les thermes, les soins restent les mêmes d'une génération à l'autre, comme le massage sous la pluie, inventé au XVIIIe siècle. En 1861, Napoléon III y est venu soigner ses calculs rénaux dans un cadre luxueux. Aujourd'hui, Vichy tente de retrouver son lustre d'antan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les thermes de Balaruc-les-bains (Hérault).
Les thermes de Balaruc-les-bains (Hérault). (MAXPPP)