Royaume-Uni : les médecins prescrivent du sport aux patients

Les médecins prescrivent du sport à certains de leurs patients au Royaume-Uni. La pratique existe aussi en France, mais pas à aussi grande échelle.

France 2

Exercices de fitness, matches de football, cours de danse... À première vue, des activités de loisir comme les autres. Mais ici, les participants ont suivi les conseils de leur médecin. Au Royaume-Uni, cela s'appelle des prescriptions sociales. Cheryl Johnson a été opérée d'un cancer. Depuis sa convalescence, elle prend des cours de natation deux fois par semaine. Une activité encouragée par son médecin, qui lui a transmis une liste de cours de sport dans son quartier. Cela l'aide à se sentir mieux. 

Le sport, un complément de traitement

"J'ai mis mon cancer de côté dans ma tête. Il y a le cancer, mais il y aussi mon corps et ma tête. Je prends soin de tout cela à la fois", explique la patiente. Pour son médecin généraliste, le sport est plus qu'un simple loisir. C'est un véritable complément de traitement. "Il y a des cas où l'on sait que les médicaments sont nécessaires. Mais ils ne sont pas la seule solution. Toutes les autres activités peuvent aussi aider les gens à aller mieux", confie Agnelo Fernandes. À l'horizon 2024, les autorités espèrent proposer ces loisirs à 900 000 patients. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Richard Strauss, médecin de l\'université d\'Etat de l\'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d\'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans. 
Richard Strauss, médecin de l'université d'Etat de l'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans.  (ARNO BURGI / DPA / AFP)