Handicap : le défi d'Anthony Estève

Anthony Estève, paraplégique, s'est lancé un défi fou : parcourir les derniers mètres du prochain semi-marathon de Paris debout.

France 3

Une rencontre qui force le respect. Un jeune homme devenu paraplégique après un accident s'est lancé comme défi de parcourir debout les 500 derniers mètres du semi-marathon de Paris le 1er mars prochain. Une première en France.

"Ça demande beaucoup de concentration"

Avant le grand jour, Anthony Estève a rendez-vous tous les matins avec sa kinésithérapeute à Bruges (Gironde). Il y a 5 ans, il a fait une chute du 5e étage après une soirée trop arrosée. Mais aujourd'hui, il peut se tenir debout grâce à un exosquelette. "Ça demande beaucoup de concentration. Le fait de devoir tenir, de faire les transferts de poids, et puis gérer l'ingérable, à savoir tout ce qui est intempéries. S'il pleut, qu'il y a du vent, ça va être compliqué pour moi de me tenir debout et surtout de garder l'équilibre", explique le jeune homme. Il s'entraîne d'ores et déjà sur une montée pour se préparer à la "légère montée" qu'il devra affronter pendant le semi-marathon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Anthony Estève, paraplégique, s\'est lancé un défi fou : selon de parcourir les derniers mètres du prochain semi-marathon de Paris debout.
Anthony Estève, paraplégique, s'est lancé un défi fou : selon de parcourir les derniers mètres du prochain semi-marathon de Paris debout. (France 3)