Feuilleton : le goût de l'effort (2/4)

Suite de notre feuilleton sur les passionnés de sport. Une fois par semaine ou par jour, pour beaucoup l'activité sportive est un incontournable. Une question de bien-être et aussi de dépassement de soi.

FRANCE 2

Chaque matin, Jean-Pierre distribue le courrier. Il se lève à deux heures du matin et, au volant de son camion de postier, approvisionne les habitants de l’agglomération de Bastia. "Le fait de faire du sport, ça permet d’être apte physiquement, d’encaisser ce rythme de vie, explique-t-il. Les colis pèsent un certain poids, et les chariots sont lourds, donc il faut avoir un minimum de condition physique." Entre deux tournées, Jean-Pierre ne perd pas de vue le principal objectif de la journée : "Cet après-midi j’ai rendez-vous avec le club, on va jouer au tennis. Alors il me reste à peu près une heure et demi de travail, et là je commence à penser au match de l’après-midi."

"Ça renforce beaucoup le mental"

Stéphane Lopez va jusqu’à 10 heures par semaine dans une salle de sport de Boulogne-Billancourt. Il y pratique le crossfit, un sport né aux États-Unis qui combine la force athlétique, l’endurance et la gymnastique. Stéphane Lopez façonne son corps, mais aussi son esprit : "Ça renforce beaucoup le mental, ça aide à affronter les épreuves, les bonheurs, les succès, les défaites, d’une manière plus sereine."

Le JT
Les autres sujets du JT
Coureurs sur une piste d\'athlétisme. Image d\'illustration.
Coureurs sur une piste d'athlétisme. Image d'illustration. (MAXPPP)