Expérience sans voiture : quels résultats ?

Sur Paris, une cinquanaine de personnes avaient été choisies afin de mener une expérience inédite : ne pas utiliser sa voiture pendant un mois. L'heure est donc venue de faire le bilan.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour Florent Lepoivre, c'est devenu une habitude. Pour ses 25 km de trajet quotidien pour se rendre à son travail, dans l'ouest parisien, il prend un train, puis son vélo électrique. "C'est vrai que je ne suis jamais sûr de l'heure à laquelle je vais arriver quand je prends la voiture", expliquait-il avant d'entamer l'expérience. Il apprécie au final l'utilisation des transports en commun, malgré quelques contraintes, et de temps en temps une météo capricieuse.

30 minutes en moins

Il gagne tout de même une demie-heure sur son parcours. "On est à la fin de la dernière semaine, j'ai fait ça tous les matins sauf ceux où il a plu trop, j'ai pris le bus". Aujourd' hui il se dit prêt à franchir le pas. "Avant le défi je me demandais si c'était quelque chose qui était faisable, mais d'avoir eu un vélo électrique prêté pendant trois semaines, m'a permis de confirmer cette hypothèse et je pense m'équiper très prochainement avec mon propre vélo". Il fait partie des 134 000 personnes en France équipées d'un vélo électrique. Ou comment allier maintien de forme physique et lutte contre la pollution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cycliste circule en vélo électrique aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), le 26 mars 2016. 
Un cycliste circule en vélo électrique aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), le 26 mars 2016.  (MAXPPP)