Une appli pour prêter ses yeux aux malvoyants

Un Danois malvoyant a conçu une application qui met en contact gratuitement des malvoyants avec des voyants afin d’obtenir une aide rapide dans les gestes du quotidien pour lesquels la vue est indispensable.

Trouver une touche sur une télécommande, vérifier la date de péremption d’un produit, assortir les couleurs de sa tenue… Autant de gestes instinctifs chez la plupart d’entre nous mais qui deviennent infaisables pour les malvoyants. Pour y remédier une application existe. Elle s’appelle "Be My Eyes", que l’on pourrait traduire par "Prête-moi tes yeux". Cette application vient en aide aux personnes aveugles ou malvoyantes en les mettant en relation avec des bénévoles voyants.

Peur de déranger

L’idée vient du Danemark. Son concepteur, Hans Jørgen Wiberg, est un artisan danois qui gère avec son épouse une entreprise de restauration de fauteuils depuis plus de 20 ans. Il est aussi malvoyant et très imaginatif. L’idée de cette application lui est venue en 2012. A l’époque, il constate, au sein de l’Association danoise des aveugles où il est bénévole, que les personnes malvoyantes ont souvent besoin d’une d’aide visuelle. Nombreux sont les membres de l’association à se servir alors des appels vidéo pour solliciter leurs proches afin de les aider pour s'habiller ou remplir des documents administratifs par exemple.

Le problème à cela, c’est que les proches ne sont pas disponibles en permanence, que la peur de déranger demeure pour le malvoyant. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de créer un réseau de bénévoles. Motivé, Hans Jørgen Wiberg a présenté son idée lors d'une compétition de start-up danoises et une équipe l’a rejoint pour faire de cette belle idée une réalité.

Concrètement, dès qu’une personne malvoyante a besoin d’aide, elle sort son smartphone. Lorsque l’application est lancée, elle émet un appel vidéo transmis sur le téléphone de tous les bénévoles. Le premier qui décroche va pouvoir aider la personne malvoyante. Le service est gratuit, il n'y a pas de limite à la durée ou à la quantité d'appels. La majorité des appels sont pris dans les 30 secondes, d’après le concepteur de ce service innovant.

Un abonnement pour les professionnels

Lancée au Danemark il y a 3 ans, cette application est utilisée dans des dizaines de pays. Elle compte 126.000 personnes malvoyantes et plus de deux millions de bénévoles inscrits. En France, 2000 personnes malvoyantes l’utilisent déjà pour 40.000 volontaires.

Des entreprises l’utilisent même pour entrer en contact avec leurs clients malvoyants. C’est le cas de Microsoft, Google, et de certaines banques. C’est d’ailleurs comme cela qu’est financé le service, puisque les entreprises payent un abonnement. Une bonne façon de faire se rejoindre intérêts humains et économiques.

L\'application rencontre un vif succès depuis sa création il y a trois ans.
L'application rencontre un vif succès depuis sa création il y a trois ans.