Santé : pénurie de médicaments pour les malades atteints de Parkinson

L'inquiétude gagne les associations de patients atteints par la maladie de Parkinson. Certains médicaments sont en rupture de stock, pas de réapprovisionnement prévu avant mars 2019.

FR2

Plus de Sinemet au moins jusqu'au mois de mars de l'année prochaine. Pour certains malades atteints de Parkinson, cette pénurie est une très mauvaise nouvelle. "Pour moi, c'est indispensable, sinon j'aurais plein de symptômes. Je ne bougerais pas de la même façon, je ne m'exprimerais pas de la même façon, je ne sourirais pas, je ne serais pas expressive", explique Françoise Bontemps-Dayot, atteinte de la maladie.

Aucune explication du fabricant

Les pharmaciens distribuent au compte-gouttes ce médicament et les substituts ne sont pas toujours efficaces pour certains malades. Les associations de patients sont très sollicitées et en appellent aux pouvoirs publics pour sanctionner le fabricant américain. Ce dernier ne donne aucune explication pour cette pénurie. Sur les 200 000 malades de Parkinson, 60% utilisent le Sinemet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un patient pris en charge pour la maladie de Parkinson, dans le Loiret.
Un patient pris en charge pour la maladie de Parkinson, dans le Loiret. (UIG VIA GETTY IMAGES)