Santé mentale : un hôpital à la campagne dans l’Aveyron

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé mentale : un hôpital à la campagne dans l’Aveyron
France 3
Article rédigé par
M. Julliand, C. Alet, H. Orduna - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire a provoqué beaucoup de souffrances psychologiques, de dépressions. Un hôpital en Aveyron fait le pari de soigner ces maladies mentales en plein air, à la campagne.

"Ce qui surprend la première fois qu’on arrive chez nous, c’est de voir qu’on se retrouve dans un endroit qui ne ressemble pas à un hôpital. On est en plein milieu de la nature", décrit Olivier Galibert, infirmier dans l’établissement La Clé des champs, à Gabriac, dans l’Aveyron. Le lieu est pensé pour soigner les fragilités, les coups durs. Il n’y a pas de couloir ou de chambre aux murs blancs, mais un cadre bucolique sur près d’un hectare.

Une structure créée en 2006

La structure a été créée en 2006 par l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie à Rodez. Quatre infirmiers et un moniteur d’atelier accompagnent les patients dans leurs activités, chacun à son rythme et selon ses envies. "C’est du soin qui prend le temps, qui est dans la nuance et qui est super efficace", détaille Olivier Galibert. L’hôpital accueille une trentaine de patients, d’une demi-journée à trois jours par semaine. L’approche thérapeutique s’éloigne de l’image classique des hôpitaux psychiatriques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soigner

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.