Psychiatrie : la schizophrénie, un mal méconnu

Deux jeunes frères de Mayenne sont atteints de schizophrénie. Un mal que les médecins ont mis du temps à déceler.

FRANCEINFO

En Mayenne, près de Laval, les médecins ont mis du temps à mettre un nom sur le mal dont souffrent deux frères. Jason, 19 ans, et Mattéo, 16 ans, sont tous les deux schizophrènes. Ils font partie d'une fratrie de sept enfants. Ce déjeuner au calme est un moment de bonheur simple pour cette famille qui a beaucoup souffert. Cette maman a dû protéger son fils contre lui-même. "On était toujours sur le qui-vive. Ça allait loin, Jason. Une fois, il a voulu se jeter contre des voitures. (...) On se dit 'il ne faut pas qu'il meure, il ne faut pas qu'il fasse une tentative de suicide'", explique la mère, Jennifer Bunnens.

Les crises sont de plus en plus espacées

"À un moment de la vie, je n'en voulais plus. Je ne voulais plus vivre, c'était trop dur de voir sa famille en souffrance sans pouvoir l'aider, et que ce soit moi-même qui faisais du mal à ma famille", ajoute Jason. Aujourd'hui, Mattéo et Jason vont mieux. Ils sont en formation, ont des amis et des relations amoureuses. Les crises sont de plus en plus espacées. Jason pense que c'est grâce à son traitement. "Ça a changé ma vie, ça m’a permis de pouvoir reprendre les cours, parce qu'à l'époque, j'avais tellement d'hallucinations que je n'arrivais pas à travailler, à me concentrer pendant plus d'une heure. Et maintenant j'arrive à le faire", déclare-t-il.

Des patients dans un hôpital psychiatrique.
Des patients dans un hôpital psychiatrique. (VASILY MAXIMOV / AFP)