Médecine : une oreille artificielle greffée pour la première fois

Publié Mis à jour
Médecine : une oreille artificielle greffée pour la première fois
FRANCE 3
Article rédigé par
D. Mascret - France 3
France Télévisions

Une équipe médicale américaine a greffé un implant d'oreille à partir de cellules humaines. Une imprimante 3D a été nécessaire. Vendredi 3 juin, le docteur Damien Mascret était sur le plateau du 12/13 pour en parler.

Un implant d'oreille a été greffé à partir de cellules humaines par une équipe médicale américaine avec une imprimante 3D. "On entre vraiment avec les bio-imprimantes 3D dans l'ère des prothèses sur mesure. L'objectif ici était de refabriquer le pavillon et le lobe d'une oreille. Car plus d'un bébé sur 10 000 né avec une maladie rare qu'on appelle la microtie, c'est-à-dire qu'une partie de l'oreille externe, le pavillon, le lobe, ne se développe pas", explique le docteur Damien Mascret sur le plateau du 12/13 vendredi 3 juin. Si la pose d’une prothèse se fait vers l'âge de 5-6 ans, car 80 % de la taille de l'oreille qu'on aura à l'âge adulte est développée à cet âge, cette fois la patiente était âgée de 20 ans.

Une encre biologique à base de collagène

"Les experts de 3DBio ont d'abord fait une biopsie pour prélever 1/2 gramme de cartilage de la petite portion d'oreille qu'avait la patiente. Ce sont ses propres cellules donc pas de risque de rejet. Ensuite, les cellules qui fabrique du cartilage ont été multiplié en culture pour en obtenir des milliards. Troisième étape : ces cellules ont été mélangé avec une sorte d'encre biologique à base de collagène", explique le docteur. Enfin, cette encre a permis de fabriquer la réplique de l'autre oreille correctement développée de la patiente.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.