Cet article date de plus de trois ans.

Luc Montagnier, "une dérive pathétique" selon l'Académie de Médecine

Publié
Article rédigé par
France Télévisions
Le 7 novembre, lors d'une conférence de presse, les Pr Luc Montagnier et Henri Joyeux se sont exprimés contre le passage de trois à onze vaccins obligatoires pour les enfants. Leurs arguments, sans aucune base scientifique, ont provoqué la colère des académiciens.

Luc Montagnier fait partie de l'Académie de Médecine depuis 1989. Il est connu pour avoir co-découvert le virus du VIH et a reçu le prix Nobel de médecine en 2008. Mais depuis, il a multiplié les déclarations controversées en particulier sur les vaccins. Le Pr Marc Gentilini, membre de l'Académie de médecine a réagi à ces propos sur le plateau du Magazine de la santé.

  • Vous êtes l'un des premiers à avoir réagi aux propos de Luc Montagnier. Pourquoi ?

Pr Marc Gentilini, académicien : "On a trouvé, avec un certain nombre d’académiciens, que c’était tout à fait irrationnel de tenir des propos comme ceux qu’il a émis, sur une estrade, dans un théâtre de surcroît, et que nous devions réagir. C’est bien que l’Académie de médecine et l’Académie de Pharmacie aient désapprouvé l’attitude de Luc Montagnier."

  • Il établit un lien entre vaccins et mort subite du nourrisson, notamment.

Pr Marc Gentilini, académicien : "C’est inacceptable. Ça crée une panique, chez les jeunes parents en particulier. Il n’y a aucun élément scientifique qui puisse étayer cette position. Luc Montagnier est sorti du champ de ses compétences. Mais ce n’est pas la première fois ! Il fait ça régulièrement. Il n’a pas guéri le pape Jean-Paul II contre la maladie de Parkinson. D’autre part, sur l’autisme, il a aussi tenu des propos inacceptables."

  • En 1992, l'Académie de Médecine avait déjà rappelé à l'ordre Luc Montagnier pour ses propos anti-vaccins. Pourquoi ne pas l'exclure ?

Pr Marc Gentilini, académicien : "Statutairement, ce n’est pas possible. Mais Luc Montagnier n’est jamais à l’Académie. Il traite ses membres de retraités incapables d’avoir des idées neuves. C’est une imposture. M. Montagnier a reçu le prix Nobel de médecine – qui n’est donné qu’à des chercheurs – pour la découverte du virus du sida. Il mérite ce prix, avec Françoise Barré-Sinoussi. Là, il sort du champ de ses compétences. C’est une dérive pathétique."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soigner

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.