La chirurgie ambulatoire : opéré le matin, sorti le soir

Globalement satisfaits, à quelques exceptions près, 7 Français sur 10 notent positivement leur passage à l'hôpital, notamment sur la chirurgie ambulatoire. C'est ce que révèle une étude de la Haute Autorité de santé. 

FRANCE 3

Opéré le matin, sorti le soir : un bon moyen de faire des économies et diminuer l'impact sur les malades. L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, a ouvert un service entièrement dédié à la chirurgie ambulatoire. Dans cette unité ouverte il y a seulement quelques mois, cette patiente, doit subir une opération assez lourde. Pourtant, ce soir, elle va dormir chez elle. Ikram Boukerroucha va se faire opérer de la thyroïde. Le bâtiment comprend cinq blocs, dans lesquels on opère toutes les heures.

Des interventions possibles grâce aux progrès de la médecine

"Le premier bloc, c'est par exemple la gynécologie, le deuxième bloc, c'est de la chirurgie maxillo-faciale", explique le professeur Fabrice Menegaux, responsable de l'unité. Jusqu'à présent, ces interventions nécessitaient plusieurs jours d'hospitalisation, mais grâce aux progrès de la médecine, elles peuvent désormais se faire dans la journée. De retour chez eux, les patients sont contactés par une cellule de veille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bloc opératoire de l\'hôpital Georges-Pompidou à Paris (illustration)
Un bloc opératoire de l'hôpital Georges-Pompidou à Paris (illustration) (MARTIN BUREAU / AFP)