Infirmiers, vaccinez-vous contre la grippe !

En matière de vaccination contre la grippe, les soignants sont loin d'être exemplaires. L'Ordre National des Infirmiers lance aujourd'hui une grande campagne de sensibilisation sur le sujet.

Mis à jour le
publié le

"Je vous vaccine, je me vaccine". Voici le slogan choisi par l'Ordre national des infirmiers pour rappeler aux professionnels de santé l'importance de la vaccination contre la grippe. Ce geste permet de se protéger et de protéger ses patients. Les explications de Didier Borniche, président du Conseil National de l'Ordre des infirmiers.

  • Faudrait-il rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour les infirmiers ?

D. Borniche : "Nous y sommes favorables parce que c'est un respect de notre code de déontologie : protéger les patients dans le cadre de notre exercice."

  • Pourquoi certains infirmiers ne se font pas vacciner ?

D. Borniche : "Les infirmiers vivent dans la société comme tout le monde. Aujourd'hui, la vaccination ne jouit pas d'une image de marque dans notre société. On a une grande campagne d'information à lancer : d'abord au niveau des étudiants dans le cadre de leur formation, puis sur le terrain pour rendre les infirmiers davantage acteurs dans le processus de la vaccination et ainsi protéger leurs patients."

D. Borniche : "Je n’ai rien contre nos amis pharmaciens. Mais, il y a dans ce pays, 600.000 infirmiers qui sont tous formés à la vaccination. C’est dans leur rôle de vacciner et aujourd’hui, on les utilise de manière très insuffisante. Notre position aujourd’hui, ce n’est pas que les pharmaciens ne vaccinent pas. Mais, c’est que les infirmiers et les infirmières vaccinent. Par exemple, les infirmiers libéraux sont 100.000 sur l’ensemble du territoire. Ce sont quasiment encore les seuls professionnels de santé à se rendre au domicile des patients. Il faut les rendre acteur de cette démarche.  Et, on verra que progressivement l’ensemble de notre profession sera plus motivé pour se vacciner et protéger les patients."

  • Ne faudrait-il pas vous mettre d’accord avec l'Ordre des médecins et des pharmaciens pour que tous ensemble vous incitiez les professionnels de santé à se faire vacciner ?

D. Borniche : "Avec l’Ordre des médecins, nous sommes sur la même longueur d’ondes. Notre position aujourd’hui est de rendre obligatoire la vaccination pour les professionnels de santé. La ministre n’est pas complètement dans cette démarche. Elle nous fait confiance pour que nous prenions nos responsabilités. Mais si ce n’est pas le cas, des mesures d’obligation seront prises."

Entretien avec Didier Borniche, président de l\'Ordre national des infirmiers
Entretien avec Didier Borniche, président de l'Ordre national des infirmiers