Don du sang : les stocks se vident dans les hôpitaux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Don du sang : les stocks se vident dans les hôpitaux
France 3
Article rédigé par
France 3 Nord-Pas-de-Calais, L.Haffaf, L.Carbajal, B.Weill - France 3
France Télévisions

L'Établissement français du sang a lancé un appel d'urgence aux dons. Les stocks sont au plus bas depuis la crise sanitaire.

C'est un geste qui permet de venir en aide à de nombreux patients en France. Françoise Gay n'avait pas donné son sang depuis longtemps, et souhaitait renouveler sa démarche. "J'ai vu que les dons du sang étaient vraiment très bas et les réserves très basses, je me suis dit [que c'était] le moment", confie-t-elle. Pour comprendre l'importance du don du sang, il faut pousser la porte des hôpitaux.

Environ 10 000 prélèvements nécessaires par jour

Dans le service d'hématologie de l'hôpital de Dunkerque (Nord), on transfuse une douzaine de poches de sang chaque jour, et la pénurie commence à se faire ressentir. "Il y a certaines spécificités qu'on n'a plus forcément", explique le docteur Hélène Demarquette, hématologue au sein de la structure de santé. Par conséquent, l'Établissement français du sang a lancé une grande campagne pour faire remonter les stocks. Environ 10 000 prélèvements sont nécessaires chaque jour en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.