Greffe du cœur : les parents d'un nourrisson lancent un appel

Sur les réseaux sociaux, les parents d'un nourrisson atteint d'une défaillance cardiaque réclament une greffe de cœur pour leur enfant.

FRANCE 2

Antoine, 1 mois, a besoin d'un nouveau cœur pour continuer à vivre. Une course contre la montre a démarré pour trouver un donneur. Il souffre d'une grave maladie génétique. Son cœur ne fonctionne pas bien. "Au lieu de se contracter à 70%, il se contracte à 40%. Même s'il est dans un état stable, cela peut se dégrader à tout moment", explique sa mère Angélique Prault. Seule solution à terme : la transplantation cardiaque. Inscrit sur une liste de greffe, il devra recevoir l'organe d'un nourrisson du même poids et du même groupe sanguin.

Pénurie d'organes

Mais chez les petits, il y a pénurie. "Plus souvent que chez les adultes, nous sommes confrontés au refus des parents. Ils sont plus réticents par rapport à la douleur et au drame qu'ils sont en train de vivre", précise Sylvie Di Filippo, chef du service de cardiologie pédiatrique de l'hôpital Louis-Pradel de Bron (Rhône). Déjà affectée par la mort de leur premier fils qui souffrait d'une défaillance cardiaque, la famille lance un appel sur Facebook pour trouver un nouveau cœur pour leur enfant. Intitulé "Un cœur pour Antoine", cette page est suivie par 5 000 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
La main d\'un nourrisson dans son berceau durant son sommeil, le 5 juin 2001, à l\'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
La main d'un nourrisson dans son berceau durant son sommeil, le 5 juin 2001, à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (DIDIER PALLAGES / AFP)