VIDEO. Cœur artificiel: le deuxième patient va bien

Nouvel espoir. Le deuxième patient qui a reçu un cœur artificiel le 5 août dernier à Nantes se porte bien. France 2 fait le point.

France 2

Le patient de 68 ans doté d'un cœur artificiel, implanté le 5 août dernier à Nantes va bien. Il est rentré chez lui, il y a quelques jours et mène une vie normale. Il fait même du vélo d'appartement. Ce patient doit simplement se déplacer avec un équipement de trois kilos qui contient notamment les batteries de ce cœur très particulier. Le spécialiste santé de France 2 revient sur cette bonne nouvelle.

Une première phase réussie

"Pour le patient, c'est une nouvelle encourageante. Il était condamné à très court terme. Il souffrait d'une insuffisance cardiaque. Son muscle cardiaque était incapable d'irriguer le foie, le cerveau et les reins. Donc il allait mourir", explique Jean-Daniel Flaysakier sur le plateau de France 2.

"Cinq mois après la greffe de ce cœur artificiel, il est vivant, va bien et est chez lui. Donc c'est un succès pour l'instant", poursuit le spécialiste. "Cependant, on reste dans une phase d'évaluation donc il faut éviter d'être trop enthousiaste", prévient Jean-Daniel Flaysakier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le professeur Alain Carpentier, concepteur du cœur artificiel Carmat, pose à l\'hôpital Georges-Pompidou de Paris, le 21 décembre 2013.
Le professeur Alain Carpentier, concepteur du cœur artificiel Carmat, pose à l'hôpital Georges-Pompidou de Paris, le 21 décembre 2013. (MAXPPP)