Le deuxième malade au cœur artificiel se sent revivre

Le deuxième patient à avoir reçu un cœur artificiel s'est livré au Journal du dimanche.

France 2

Il est âgé de 69 ans et c'est le deuxième patient à avoir reçu un cœur artificiel. L'homme, qui préfère rester anonyme, se confie pour la première fois.

Opéré le 5 août 2014 à Nantes, il est rentré chez lui le 2 janvier 2015. "Dès le jour où j'ai été opéré, je me suis senti revivre, c'était assez formidable, car j'ai ressenti tout de suite une clarté de réflexion plus nette. Tout reprenait vie. Je n'avais pas mal", a-t-il déclaré dans l'entretien accordé au Journal du dimanche.

"Il ne faut pas oublier les batteries, c'est tout"

Une nouvelle vie qui lui permet d'accomplir toutes ses activités quotidiennes et même de faire du vélo. Le patient l'assure, il y a très peu de contraintes à vivre avec un coeur artificiel. "Il ne faut pas oublier les batteries, c'est tout. Pour cela je tiens un tableau dans lequel je note les heures et les changements, pour vérifier qu'elles tiennent comme il faut. Ce n'est pas compliqué", poursuit-il.

Une première prothèse avait été implantée le 18 décembre 2013 à Paris sur un malade de 76 ans. Il avait succombé 74 jours plus tard. Cette deuxième implantation est donc un véritable succès.

Le JT
Les autres sujets du JT
La coque du cœur artificiel Carmat, dans la main d\'un salarié de l\'entreprise Dedienne santé qui assure l\'usinage près de Montpellier (Hérault), le 21 janvier 2015. 
La coque du cœur artificiel Carmat, dans la main d'un salarié de l'entreprise Dedienne santé qui assure l'usinage près de Montpellier (Hérault), le 21 janvier 2015.  ( MAXPPP)