Béziers : 16 heures sans battement de cœur

Dans le sud de la France, près de Béziers (Hérault), un homme est resté en arrêt cardiaque pendant plus de 16 heures, puis il est revenu à la vie. Les professionnels de santé qui l'ont pris en charge parlent d'un événement médical de portée exceptionnelle.

FRANCE 2

C'est un miraculé de 53 ans, en convalescence à l'hôpital de Montpellier (Hérault) : un patient revenu à la vie après 16 heures d'arrêt cardiaque. L'histoire est à peine croyable : lundi 12 mars dernier, l'homme est découvert inanimé à Béziers, allongé sur les bords d'un cours d'eau. Sa température a chuté à seulement 22°C. Son coeur cesse de battre.

L'hypothermie lui a sauvé la vie

Les pompiers puis les médecins vont alors pratiquer plus de 8 heures de massage cardiaque. Ce n'est qu'admis à l'hôpital que le patient va être réanimé, grâce à une machine qui pompe et réchauffe son sang hors de son coeur. À 32°C, son coeur est enfin relancé par un électrochoc. Selon le chef du service de réanimation, c'est grâce à son état d'hypothermie que le patient a pu revenir à la vie. Une prouesse médicale qui doit aussi beaucoup à la persévérance des soignants. Plus étonnant encore : le patient ne semble avoir gardé aucune séquelle de sa mésaventure, seulement quelques côtes cassées suite au massage cardiaque. Un cas d'école sans précédent dans l'histoire de la médecine française.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est l\'hypothermie qui a sauvé l\'homme de 53 ans, retrouvé en arrêt cardiaque au bord de l\'Orb, à Béziers.
C'est l'hypothermie qui a sauvé l'homme de 53 ans, retrouvé en arrêt cardiaque au bord de l'Orb, à Béziers. (RICHARD DE HULLESSEN / MAXPPP)