VIH : la sérophobie vue par un séropositif

Franceinfo a rencontré Fred, qui est séropositif depuis neuf ans et insiste sur l'importance de la prévention pour lutter contre la propagation du VIH. Voici son témoignage.

Voir la vidéo
Franceinfo tv

"Annoncer son statut sérologique, c'est comme un deuxième coming-out". Fred est séropositif depuis neuf ans, il faut de la prévention contre le VIH au sein de l'association Aides. Aujourd'hui, pour franceinfo, il témoigne. "J'ai choisi mes médecins, ils sont tous gay friendly et séro friendly. Mais la sérophobie, je l'ai vécue au sein de la communauté gay, j'ai eu des partenaires qui refusaient d'avoir des rapports sexuels avec moi parce qu'ils avaient peur", explique-t-il.

L'importance de la prévention

Fred a été contaminé lors d'un rapport sexuel non protégé. "C'est très important de communiquer sur la PrEP, le traitement préventif. Si la PrEP avait existé en 2009, je pense que je serai toujours séronégatif", ajoute-t-il. Grâce à son traitement actuel, il a très peu de risque de transmettre le virus. En France, près de 25 000 personnes sont séropositives sans le savoir.