Solidays, la prévention toujours d'actualité

C'est l'évènement festif du weekend : la 18e édition du festival Solidays Solidarité Sida à l'Hippodrome de Longchamps, à Paris. Une occasion de faire de la prévention.

France 3

Le constat est sans appel. Chez les 18-25 ans, évaluer les risques et porter des préservatifs sont loin d'être des réflexes et à cela plusieurs raisons. "On n'a pas toujours de préservatif sur soi et on ne pense pas toujours à en mettre. Je pense que dans la rapidité de la chose (...), on y va sans et on ne pense pas aux risques qu'il peut y avoir après", dit une jeune femme présente au festival Solidays, à Paris.

Banalisation des risques

Faire de la pédagogie sans tabou. Les associations tentent de sensibiliser les consciences par tous les moyens avec un conseil très précis. "Si un jour on a pris un risque, en termes de prévention, le plus important ça reste d'aller se faire dépister régulièrement. C'est très important", explique une chargée de la prévention Solidarité Sida.

Certains tentent aussi d'attirer l'attention par l'humeur et l'extravagance. Pour cette association, le principal risque c'est la banalisation actuelle du sida. Sur trois jours de festivals à Solidays, pas moins de 87 000 préservatifs seront distribués en libre-service.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Sidaction 2013 a permis de recueillir plus de 5 millions d\'euros  de promesses de dons.
Le Sidaction 2013 a permis de recueillir plus de 5 millions d'euros  de promesses de dons. (PHILIPPE LISSAC / GODONG / AFP)