Le test de dépistage du VIH devient gratuit à Paris et dans les Alpes-Maritimes

Cette expérimentation pilote permettra de faire le test sans ordonnance et avec une prise en charge à 100% sans avance de frais, dans tous les laboratoires. 

A l\'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, des stands de prevention et de dépistage du virus du Sida se tiennent à l\'université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris, le 30 novembre 2017. (Photo d\'illustration) 
A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, des stands de prevention et de dépistage du virus du Sida se tiennent à l'université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris, le 30 novembre 2017. (Photo d'illustration)  (MAXPPP)

Sans frais et sans ordonnance. Si vous souhaitez réaliser un test de dépistage du VIH et que vous résidez à Paris ou dans les Alpes-Maritimes, il vous suffira de vous rendre dans un laboratoire d'analyses médicales simplement muni de votre carte vitale et de votre numéro de Sécurité sociale. Afin d'enrayer les diagnostics tardifs, la capitale et le département du Sud-Est de la France ont lancé lundi 1er juillet une phase de test, prévue pour durer un an. 

Le dépistage du VIH, le virus responsable du sida, sera intégralement pris en charge par la CPAM. 

"Eliminer toute nouvelle contamination d'ici 2030"

“L'épidémie cachée, c'est vraiment le nerf de la guerre si on veut éliminer toute nouvelle contamination d'ici 2030", a réagi Anne Souyris, maire adjointe à la Santé et aux relations avec l'AP-HP de Paris, contactée par Le Huffpost. "Il faut que le dépistage devienne un geste simple et avoir quelque chose en accès libre de cette façon, c'est aussi de notre époque."

En cas de test positif, "votre biologiste médical vous proposera un rendez-vous à l'hôpital de votre choix dans les 48 heures, en lien avec votre médecin traitant si vous le souhaitez", précise le site de la mairie de Paris.