Le clitoris de l'espace

Cette étrange forme dessinée dans un champ près de Toulouse n'est pas un message venu d'outre-espace ! C'est un clitoris, dessiné à l'initiative de deux sexologues, pour rappeler que cet organe ne nous est pas assez familier...

Rendre gloire au clitoris et lui donner plus de visibilité : le pari est gagné pour les sexologues à l’origine de ce projet. Ces deux spécialistes montpelliérains ont fait tailler un champ à la forme de cet organe encore trop méconnu du corps féminin.  

L’œuvre fait 120 mètres de long et occupe la surface entière d’un champ de la petite commune de Montferrier sur Lez, dans l’Hérault. Les sexologues ont employé les grands moyens pour dénoncer l’omerta qui pèse selon eux sur le clitoris. Cet organe du plaisir féminin est en effet encore absent des manuels scolaires où le vagin règne en maître.

Leur oeuvre s'inspire des "cercles de culture" (également désignés sous le nom de "crop circle", ou "agroglyphes"), ces formes géométriques apparues dans des champs en Angleterre à la fin des années 1970. Désignées par certains comme des messages laissés par des vaisseaux spatiaux, il s'agissait en réalité de créations tout ce qu'il y avait de plus terrestres... Deux artistes facétieux, à l'aide de planches et de cordes, dessinaient les symboles durant la nuit, et laissaient les crédules imaginer les origines les plus mystérieuses. Le canular (qui a depuis largement essaimé de par le monde) a été révélé par ses auteurs, Doug Bower et Dave Chorley, dans les années 2000.