Skype ou FaceTime pour combattre la dépression

Des chercheurs ont étudié l’utilisation d’outils de communication chez les plus de 60 ans. Les chats vidéo seraient les plus efficaces pour lutter contre l’isolement.

Skype ou FaceTime pour combattre la dépression
Skype ou FaceTime pour combattre la dépression (© Pixabay)

"Les adultes âgés qui utilisent des outils comme Skype ont des risques significativement plus bas de développer une dépression" assure Alan Teo, professeur de psychiatrie et auteur principal d’une étude parue dans la revue American Journal of Geriatric Psychiatry le 19 novembre.

FaceTime plutôt que WhatsApp

Pour arriver à ces résultats, des chercheurs américains ont comparé l’utilisation de plusieurs moyens de communications chez 1.424 personnes âgées de 60 ans et plus. Ils se sont concentrés sur les mails, les messageries instantanées, les réseaux sociaux et les chats vidéo. Deux ans plus tard, les chercheurs ont analysé la présence de symptômes dépressifs chez les participants.

Ils se sont ainsi aperçu que les utilisateurs de Skype ou de FaceTime avaient près de deux fois moins de probabilités de présenter des symptômes dépressifs. En comparaison, chez les participants qui privilégiaient les autres moyens de communication, le taux de symptômes dépressifs était le même que celui de ceux qui n’utilisaient aucune de ces technologies.

Pour les chercheurs, ces résultats ne sont pas forcément surprenants. Le chat vidéo permet en effet d’avoir des interactions en face à face. Rien à voir avec des messages Facebook ! Néanmoins, le Pr Alan Teo tempère. "Je pense toujours qu’une interaction réelle est la meilleure solution", confesse-t-il. Mais se montre réaliste : "On doit prendre en considération l’importance des technologies de communication. […] C’est plus bénéfique de skyper son père [de très loin] que de lui envoyer un message sur WhatsApp."