Justice : Orpéa jugé coupable de négligence après le décès d'une résidente d'un Ehpad du groupe

Publié Mis à jour
Justice : Orpéa jugé coupable de négligence
Article rédigé par
H.Puffeney, B.Veran, A.Stauch, L.Latour - France 2
France Télévisions

Jeudi 16 juin, le groupe Orpéa a été condamné pour négligence par la justice après le décès d’une des résidentes de ses maisons de retraite, en 2017.

La décision est tombée et le groupe d’Ehpad Orpéa a été condamné par la justice, cinq ans après le décès de l’une des patientes, jeudi 16 juin. Une femme qui avait plusieurs fractures avait été retrouvée dans sa chambre. Après avoir passé une semaine à l’hôpital, elle était décédée des suites de ses blessures. C’est le fils de cette dame qui avait ensuite intenté une action en justice contre Orpéa : "Je l’ai quittée le samedi soir, elle n’avait rien (…) et à 7h30 le lundi matin, elle avait la jambe brisée, je demande des explications à Orpéa, je n'en ai pas eu", indique Éric Der Markarian, le fils de la victime.

Orpéa se défend d’une quelconque erreur

Le groupe argue qu’il ne s’agit pas d’une erreur de sa part, mais que les fractures étaient dûes à une crise d’épilepsie, comme l’énonce Me Alexandre Malbasa, son avocat : "Il n’y a rien aujourd’hui qui dise que la mort vienne de cette cause, on ne meurt pas de fractures." La justice a tranché et donne raison à la famille de la victime en invoquant que "le traumatisme (…) est nécessairement imputable au personnel d’Orpéa". Le manque d’alimentation de la victime est également mis en cause.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.