Ehpad : la facture est plus importante selon le territoire

Publié
Ehpad : la facture est plus importante selon le territoire
France 3
Article rédigé par
P.-Y Salique, N. Boubetra, A. Chopin, V. Vermot-Gaud, F. Bazille, A. Derhille - France 3
France Télévisions

L' association de consommateurs UFC-Que Choisir dénonce la fracture économique lorsqu’il s’agit de placer un proche en Ehpad. Quatre mois après l’affaire Orpea, c’est l’autre scandale : pas assez de place et des tarifs qui peuvent varier du simple au double selon les départements.

Micheline Berthier a rejoint son mari à l’Ehpad à l’automne. Ils sont désormais ensemble. Au total, leurs deux chambres coûtent 4 600 euros par mois. À Sartrouville, en région parisienne, c’est un petit établissement privé de 39 résidents, pour une moyenne de 2 300 euros mensuels. Pour Mireille Zaknoun, qui vient voir son mari, c’est un gros effort financier. "C’est hors de prix", dit-elle. L’établissement est pourtant dans la moyenne française, à 2 214 euros.

La concentration d’Ehpad privés sur un territoire donné tirerait les prix vers le haut

C’est encore plus cher en Ile-de-France, dans le Rhône, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et la Corse du sud. À Paris, c’est au-delà de 3 000 euros en moyenne. Des prix qu’un dirigeant d’Ehpad attribue au poids du foncier, mais c’est surtout le type d’Ehpad qui fait la différence. Pour l’UFC-Que Choisir, c’est la concentration d’Ehpad privés sur un territoire donné qui tire les prix vers le haut. L’association de consommateurs demande notamment au nouveau gouvernement de construire au moins 108 000 places d’ici à 2030 dans le public.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.