Logement : la colocation et la cohabitation au secours des étudiants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Logement : la colocation et la cohabitation au secours des étudiants
France 3
Article rédigé par
H. Chauwin, L. Bignalet, V. Gustin - France 3
France Télévisions

La recherche de logements reste toujours une des préoccupations principales des étudiants. La crise sanitaire et l'évolution du marché de l'immobilier ne facilitent pas la tâche cette année, mais diverses solutions existent pour se loger au prix le plus bas possible.

Une colocation dans un bâtiment neuf et à proximité du tramway à Bordeaux (Gironde), c'était une offre à ne pas rater pour Margot. Partageant le logement avec deux autres étudiantes de son établissement, il s'agit du bon plan idéal pour les colocataires. Le tout pour 310 euros par mois, charges comprises. Un prix obtenu grâce à l'association "La clef", qui a signé un partenariat avec les bailleurs sociaux, pour obtenir près de 30 colocations à loyer très modéré à Bordeaux. 

La cohabitation intergénérationnelle, nouvelle alternative

Il existe également une autre solution à moindre coup et prenant en compte l'aspect humain : la colocation intergénérationnelle. George, âgé de 89 ans, met à disposition une chambre dans son logement. Deux critères sont requis pour pouvoir y loger : un minimum de présence et une participation de 100 à 200 euros par mois. Un aspect humain qui est mis en avant par Cyrielle Belando, de l'association "Vivre Avec". "C'est vraiment un lien entre deux personnes" explique la femme. Un moyen de relier deux générations distancées par le temps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Senior

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.