Emploi à domicile : le crédit d'impôt instantané entre en vigueur

Publié
Emploi à domicile : le crédit d'impot instantanné entre en vigueur
France 2
Article rédigé par
M Subra-Gomez, N. Bidard, C. Cormery, V. Castel - France 2
France Télévisions

À partir de vendredi 28 janvier, les Français qui emploient un salarié à domicile peuvent activer un crédit d'impôt instantané. Un nouveau service qui permet d'éviter d'avancer l'argent que l'on paie à l'Urssaf lorsque l'on a recourt à une personne de ménage, un jardinier ou encore pour du soutien scolaire. Mode d'emploi. 

Pour les Français qui emploient un salarié à domicile, pour du ménage, du jardinage ou encore des petits travaux, ils n'auront bientôt plus besoin d'avancer le crédit d'impôt. Jusqu'à présent, si le particulier-employeur déboursait 100 euros de salaire et 60 euros de cotisations pour employer son salarié par exemple, l'État lui reversait 50 % de la somme en crédit d'impôt, mais en différé, jusqu'à un an et demi plus tard. Désormais, le dispositif CESU+ permet de ne plus avancer l'argent : le particulier-employeur paiera simplement 80 euros à son salarié.   

Rendre plus attractif le travail déclaré  

Le dispositif, testé sur des milliers de foyers dans le Nord et à Paris, inciterait à davantage employer des salariés à domicile. "C'est un levier pour les ménages les plus modestes de pouvoir rentrer dans le dispositif de l'emploi à domicile déclaré", assure Maris-Béatrice Levaux, présidente de la Fédération des particuliers employeurs de France. Un autre objectif est de rendre plus attractif le travail déclaré. En revanche, les personnes qui ont recours à un prestataire de service à domicile ne seront éligibles qu'en avril. À noter que la garde d'enfants ne sera concernée par cette avance qu'à partir de 2024. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.