Dépendance : des pistes pour améliorer la prise en charge des personnes âgées

Le rapport sur la dépendance remis jeudi 28 mars au gouvernement préconise la création de 60 000 places en maison de retraite.

FRANCE 3

C'est l'un des grands défis de demain. La prise en charge des personnes âgées est au coeur d'un rapport remis jeudi 28 mars à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Il préconise la création de 60 000 places en maison de retraite. Selon le journaliste Julien Cholin, "il en faudrait le double". "Ça coûterait très cher, du coup le rapport propose plutôt de favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible. Pour cela, il propose une aide financière destinée aux proches qui se consacrent à leurs aînés. Il y en a tout de même 4 millions dans tout le pays. Ils pourraient bientôt bénéficier d'une indemnisation, un peu sur le modèle de celles versées aux parents qui s'occupent de leurs enfants handicapés ou gravement malades et qui perçoivent une allocation de 50 € par jour", explique le journaliste.

Des aides pour les places en maison de retraite ?

"L'idée, c'est de diminuer le reste à charge pour les personnes dépendantes" qui déboursent 1 800 € en moyenne par mois lorsqu'elles résident en Ehpad. "Le rapport propose une nouvelle prime, poursuit le journaliste. 300 € par mois pour les revenus compris entre 1 000 et 1 600 €. Ça concerne environ un tiers des résidents. Autre nouveauté : le bouclier autonomie, qui prendrait en charge la quasi-totalité de l'hébergement des personnes lourdement dépendantes et qui ont déjà passé plus de quatre ans en Ehpad ou en unité de soin. Environ 90 000 personnes pourraient en bénéficier", conclut Julien Cholin.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'âge d\'entrée en Ehpad se situe aujorud\'hui entre 85 et 86 ans en moyenne.
L'âge d'entrée en Ehpad se situe aujorud'hui entre 85 et 86 ans en moyenne. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)