Sécurité sociale : ces professionnels qui fraudent

231 millions d'euros : c'est la fraude à l'Assurance maladie. + 46% en cinq ans. Les professionnels de santé sont les premiers fraudeurs. Alors comment font ceux qu'on appelle les "détectives de la Sécu" ? France 2 a enquêté.

France 2

Une consultation de kinésithérapeute facturée, mais jamais réalisée. Un dentiste qui déclare un simple plombage au prix d'une couronne. Un ambulancier qui facture des kilomètres imaginaires. À eux seuls, ils représentent 92% des fraudes à l'Assurance maladie : les établissements et professionnels de santé. Comment récupérer les 212 millions d'euros détournés l'an dernier des caisses de la Sécurité sociale? À Metz, pour les enquêteurs de l'Assurance maladie, les investigations débutent en général au service courrier. "Je viens récupérer le courrier deux fois par jour et on récupère tous les signalements", explique Michèle Gury, enquêtrice de la CPAM de Moselle.

400 signalements par an

"Cela peut être des assurés, des professionnels de santé, des employeurs, qui nous écrivent pour dénoncer la fraude", poursuit l'enquêtrice. Ces signalements, le service de Michèle Gury en reçoit jusqu'à 400 par an. Ce jour-là par exemple : "l'assuré nous signale que le docteur utilise sa carte vitale pour effectuer des actes fictifs". Les enquêteurs vont alors recouper les informations, en vérifiant auprès de l'auteur du courrier et du médecin que les consultations ont bien été réalisées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Français sur six bénéficie du dispositif \"affection de longue durée\" de l\'Assurance maladie.
Un Français sur six bénéficie du dispositif "affection de longue durée" de l'Assurance maladie. (THIERRY GACHON / MAXPPP)