Cet article date de plus de six ans.

Santé: les troubles de l'attention reconnus par la Haute autorité de santé

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la première fois, la Haute autorité de santé reconnait l'existence des troubles de l'attention, avec ou sans hyperactivité. Elle émet des recommandations pour mieux les prendre en charge.

Les troubles de l'attention, avec ou sans hyperactivité sont reconnus par la Haute autorité de santé. Une première en France. Elle émet des recommandations pour mieux les repérer et mieux les prendre en charge. Si l'enfant cumule déficit de l'attention, hyperactivité motrice et impulsivité, alors il souffre de TDAH, des troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Des médecins remettent en cause l'existence des TDAH

Décrit aux Etats-Unis dans les années 60, il est validé aujourd'hui par les autorités françaises. 4 à 5 % des enfants seraient concernés, selon une étude française réalisée auprès de 1 000 familles et financée par un laboratoire pharmaceutique.

Certains médecins dénoncent un chiffre surévalué pour une maladie dont l'existence même resterait à prouver. "Que ce soit des preuves biologiques, des preuves génétiques, il n'y a aucune preuve de l'existence de la TDAH, sa validité est fondée sur le fait qu'un médicament, une molécule, le méthylphénidate marche sur ces trois séries de comportement; c'est le médicament qui crée la maladie", explique le docteur Patrick Landman, auteur de "Tous hyperactifs?" aux éditions Albin Michel.
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.