Santé : le coût des soins dentaires épinglé par la Cour des comptes

La difficulté d'accès aux soins est une réalité : une personne sur cinq renonce à des soins dentaires pour des raisons financières. Ce mardi 20 septembre, c'est la Cour des comptes qui tire la sonnette d'alarme.

FRANCE 3

Quand les Français renoncent à se soigner, il s'agit majoritairement de soins dentaires. Les remboursements, c'est la question qui fâche. Une couronne nous coûte par exemple 600 euros. La Sécurité sociale ne rembourse que 75,25 euros et même avec une bonne mutuelle, il faut encore payer. 75 euros, le tarif Sécu, date de 1986. La cause de tous nos maux selon Matthieu Delbos, vice-président de la Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux. Il juge que le "principal acteur qui ne fait pas son travail est la Sécurité sociale qui n'a pas réévalué ses marges de remboursement, mais aussi les mutuelles qui prennent des frais colossaux".

Des tarifs plafonnés

Dans une couronne à 600 euros en moyenne, il y a 170 euros de coût de fabrication du prothésiste. Les frais du dentiste représentent 300 euros et sa marge est de 130 euros pour un total de 600 euros. L'orthodontie, les prothèses, ce sont deux tiers des revenus des dentistes. Les caries et simples détartrages ne représentent qu'un quart. La Cour des comptes propose donc que seules les complémentaires prennent en charge les prothèses, à condition que les tarifs soient plafonnés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une dentiste et son patient, le 13 mai 2013.
Une dentiste et son patient, le 13 mai 2013. (AJ PHOTO / BSIP / AFP)