Santé connectée : où en est-on en France ?

En plateau, Jean-Christophe Batteria revient sur le médicament connecté et plus généralement sur la santé connectée.

FRANCE 3

Le médicament connecté vient d'être autorisé aux États-Unis pour le traitement de certaines maladies mentales. Mais il pose beaucoup de questions éthiques. Cette technologie va-t-elle arriver France ? "À terme, sans doute. Aujourd'hui, non. Pour qu'un nouveau médicament arrive sur le marché ou qu'un médicament change de forme, de galénique comme disent les pharmaciens, il faut passer par l'Ansm, l'agence nationale de sécurité du médicament. Nous les avons contactés. Il n'y a pas de dossier déposé actuellement pour un cyber médicament", explique Jean-Christophe Batteria en plateau.

Qu'en est-il de la santé connectée ?

Pas de cyber pilule pour l'instant, mais la santé connectée existe déjà en France. "C'est vrai au niveau du diagnostic, mais pas encore tout à fait au niveau de la thérapeutique. On peut prendre la tension artérielle, on peut analyser le sang à distance... Thomas Pesquet, lui-même, depuis l'espace, rendait compte de son état de santé en faisant des dopplers qu'il télétransmettait", explique notamment le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur les 62 médicaments les plus vendus que 60 Millions de consommateurs a passés au crible, 45% sont à proscrire car leur rapport bénéfice/risque est défavorable.
Sur les 62 médicaments les plus vendus que 60 Millions de consommateurs a passés au crible, 45% sont à proscrire car leur rapport bénéfice/risque est défavorable. (VINCENT ISORE / MAXPPP)