Santé : alerte aux pollens et aux allergies

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Santé : alerte aux pollens et aux allergies
France 2
Article rédigé par
A-L. Herbet, A. Marie, V. Roy, J. Baudart - France 2
France Télévisions

Avec le retour des beaux jours, c’est aussi celui des allergies. La pollinisation des aulnes est à son pic dans le Bas-Rhin.

A Strasbourg, dans le Bas-Rhin, parmi les flâneurs venus profiter du soleil printanier, difficile de se dire qu’un sur trois présente une allergie… et pourtant. "J’ai les yeux qui grattent, j’ai les larmes qui coulent toutes seules et aussi mon nez qui coule beaucoup", indique une jeune femme. Rhinite, conjonctivite, voire de l’asthme. Dans vingt ans, c’est une personne sur deux qui pourrait développer ces symptômes allergiques qui se déclarent au sortir de l’hiver avec la pollinisation des aulnes et des noisetiers.

Alerte orange

"On a compté plus de 3 000 grains par m³ de pollens d’aulnes. Cela veut dire que l’on est au pic de la pollinisation des aulnes et que la situation va redescendre progressivement. Le risque allergique peut être important pour les personnes allergiques au pollen", indique Cyril Pallares, responsable de l’unité surveillance ATMO Grand Est. L’Alsace est d’ailleurs en alerte orange au risque allergène. La vie en ville, l’alimentation, la pollution, le stress pourraient être responsables de l’augmentation du nombre d’allergiques qui profitent du port du masque pour respirer un peu. Après les aulnes, le frêne va polliniser à son tour et surtout le bouleau, le pire ennemi de l’allergique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.