Samu : amputé de la jambe à cause d'une mauvaise prise en charge ?

Il y a un an, Thomas Veyret, gravement blessé à la jambe, décide d'appeler le Samu. Le médecin en ligne lui demande alors, de façon agressive, de manipuler lui-même son genou. Il se rendra finalement à l'hôpital, sa jambe sera amputée.

France 2

À 21 ans, Thomas Veyret a dû apprendre à vivre avec une prothèse de jambe. L'année dernière, le jeune homme a été amputé suite à un accident de trampoline. Quand Thomas appelle le Samu de Grenoble (Isère), le médecin régulateur lui demande de réduire lui-même sa luxation du genou. La conversation a été enregistrée :

"- Tu n'arrives pas à le remettre dans l'axe ?

- Ben... J'ai un peu peur d'essayer, parce que là je sens que c'est quelque chose de pas normal et...

- Non, non, d'accord, mais c'est pas la question : Est-ce que tu as essayé de le faire ou pas ?

- Non, je n'ai pas essayé de le faire...

- Essaye de le remettre dans l'axe !"

L'amputation aurait-elle pu être évitée ?

Un an plus tard, Thomas se souvient : "Je lui ai fait confiance, mais quand il m'a demandé de bouger la jambe, j'ai été étonné". Selon la mère du jeune homme, une meilleure prise en salle par le Samu puis à l'hôpital, où il a attendu un examen pendant des heures, aurait pu empêcher l'amputation. La famille a pris un avocat, mais attend toujours des sanctions. "Nous attendons une sanction, au moins disciplinaire, du médecin régulateur, qui a été tout simplement odieux", explique l'avocat de la famille. Plus d'un an après, plusieurs procédures sont en cours : pénale, administrative et disciplinaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Racontez-nous vos expériences avec le numéro du Samu.
Racontez-nous vos expériences avec le numéro du Samu. (MAXPPP)