En Belgique, les non-voyants peuvent conduire sur un circuit

Une association a mis au point une technique de conduite pour les déficients visuels. Les résultats sont bluffants. Le reportage de France 3.

FRANCE 3

Sur le circuit de Spa-Francorchamps (Belgique), de drôles de pilotes s'adonnent à la conduite. Tony, l'un d'eux, est guidé par la voix de David, le copilote. Ce dernier donne les consignes de conduite à Tony, qui est... aveugle. La voiture est dotée de double-commandes, pour permettre à David de rattraper d'éventuelles erreurs.

"C'est extraordinaire"

"C'est vraiment hors du commun", confie à France 3 Tony, après avoir enchaîné les tours de piste à 100 km/h. C'est Luc Costermans qui a eu cette idée. Ce mordu de sports mécaniques et pilote de rallye a perdu la vue en 2004. Mais il ne voulait pas renoncer à sa passion. Alors, avec l'association "Les non-voyants et leurs drôles de machines", il a mis au point une technique de conduite unique pour déficients visuels. Benoît-Michel, membre de l'association, jure à France 3 : "Certains voyants ont fait l'expérience; on n'atteint jamais leurs performances. C'est extraordinaire, ce qu'ils font. Et ce qui est le plus beau à voir, c'est leur sourire."

Le JT
Les autres sujets du JT