Deux méthodes "made in USA" pour élever ses enfants

"L’Hymne de bataille d’une mère tigre", d'Amy Chua et "Dors et fais pas chier", d'Adam Mansbach, s'opposent sur le fond et sur la forme.

Amy Chua, l\'auteure de L\'hymne de bataille d\'une mère tigre, le 22 juin 2011 à Shanghaï en Chine.
Amy Chua, l'auteure de L'hymne de bataille d'une mère tigre, le 22 juin 2011 à Shanghaï en Chine. (GUANG HUA / IMAGINECHINA)

Deux livres sur l'éducation des enfants ayant connu un énorme succès aux Etats-Unis arrivent en France, mais presque tout les oppose. D'un côté, L'hymne de la bataille de la mère Tigre, d'Amy Chua qui vise l'excellence pour ses deux filles et les soumet à une discipline draconienne, est sorti en français le 4 novembre chez Gallimard. De l'autre, Dors et fais pas chier, d'Adam Mansbach a été publié le 2 novembre chez Grasset.

L'intransigeance d'une mère ; l'humour d'un père

Le livre d'Amy Chua, sorti en janvier aux Etats-Unis, a fait scandale pour ses préceptes particulièrement durs et ses méthodes qui font bondir de nombreux psychologues : mise en compétition des enfants entre eux, commentaires peu tendres en cas de contre-performance… "Je décris mes pires moments en tant que mère mais je ne suis certainement pas une maman cruelle. D'ailleurs, mes filles me voient comme quelqu'un de très drôle, légèrement dingue et excessif", se défend pourtant dans Le Figaro Amy Chua.

A l'autre bout, Dors et fais pas chier a été écrit sur un mode humoristique et caustique par Adam Mansbach, un jeune père épuisé par sa fille. Ce dernier, qui a choisi un format se rapprochant faussement du livre pour enfants, n'hésite pas à dire que sa progéniture lui donne parfois des envies de meurtre, comme le raconte Le Point. Il en a vendu 250 000 exemplaires aux Etats-Unis.