Comment se débarrasser... des boutons sur les fesses ?

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Aujourd'hui, il est question d'un nouveau complexe : les boutons sur les fesses.

Lorsqu'on cherche sur Internet l'expression " boutons sur" on tombe sur " boutons sur le corp", " la langue", "le front", "le menton", "les bras", "les joues", la liste est longue. Tout y passe sauf les fesses, c’est historique dans cette chronique !

Par contre si vraiment vous recherchez des infos en tapant "boutons sur les fesses", vous obtenez quand même 1 million 700 000 résultats, ce qui vous prouve qu’ils sévissent sur de nombreux fessiers !

Un lieu propice à l’émergence de boutons

Selon les dermatologues sollicités, il faut savoir que la peau des fesses est particulière puisqu’elle comporte un grand nombre de follicules pileux avec des poils plus ou moins apparents .  

Nous avons en plus tendance à passer pas mal de temps assis sur nos fesses. Du coup, cette sédentarité mais aussi le contact avec des vêtements serrés, les frottements ou encore la transpiration qui macère… sont autant de facteurs qui favorisent l’apparition de ces imperfections. La base du follicule pileux s’enflamme et provoque ce qu’on appelle une "folliculite", ça donne ce genre de petits boutons...


C’est assez fréquent et avec quelques gestes simples on peut prévenir ce désagrément. Privilégiez les vêtements amples et changez-vous régulièrement si vous transpirez des fesses. Les spécialistes observent que le port du string ou d’une lingerie serrée majore ce risque d’inflammation et donc de petits boutons. Ensuite, n’allez pas vous gommer les fesses, les dermatologues précisent que ça ne sert à rien pour ce type de boutons, ça a tendance à décaper la couche superficielle de la peau et donc à majorer l’irritation. Utilisez un savon doux ou antibactérien et surtout séchez vous bien après la douche. Cette petite routine permet de prévenir l’apparition des boutons… 

L'acné   sur les fesses, fréquent !

Les dermatologues précisent qu’on peut tout à fait avoir de l’acné sur les fesses mais généralement c’est qu’on en a aussi sur le visage ou dans le dos, cela va souvent ensemble. Seul l’examen clinique du dermatologue pourra confirmer si ses boutons fessiers sont de l’acné ou de simples boutons dus au frottement. Les boutons d’acné peuvent avoir une petite pointe blanche de pus qui affleure et être un peu sensibles. En cas d’acné sur les fesses, en plus d’autres localisations, on va proposer un traitement par voie orale en fonction de la sévérité des lésions. Là encore les dermatologues déconseillent fortement aux patients de toucher leurs boutons, cela peut s’infecter et provoquer des cicatrices d’acné sur les fesses en plus d’être douloureux… 

Certains signes doivent pousser à consulter 

Si au toucher vous sentez que vos boutons fessiers forment des espèces de petites boules, s’ils sont douloureux, c’est très important de les montrer à un médecin. Il va examiner les lésions pour voir s’il s’agit par exemple de furoncles. C’est une complication assez fréquente de la folliculite fessière, quand les cellules d’un follicule pileux se nécrosent cela peut provoquer un furoncle. On ne plaisante pas avec lui car cela peut être très douloureux et c’est souvent dû à une infection bactérienne, notamment le staphylocoque doré. Ne vous amusez pas à triturer le furoncle pour ne pas aggraver les dégâts. Normalement le furoncle sur les fesses va naturellement se mettre à suppurer, c’est-à-dire que du pus jaunâtre va sortir de la lésion. Pour favoriser cette sortie du pus, le médecin vous conseillera peut-être un petit bain d’eau tiède avec antiseptique. Mais surtout un antibiotique, c’est fréquent surtout si le furoncle est proche de cette zone ultra sensible qu’est l’anus, il faut circonscrire et éliminer la bactérie ! Parfois le médecin peut inciser la surface du furoncle pour faciliter l’élimination du pus, c’est un geste délicat. Le message à retenir est de bien observer ses fesses pour surveiller ces boutons mais de ne pas y toucher et de laisser un professionnel s’en charger si c’est nécessaire. Rassurez-vous ils en ont vu d’autres…

Devant la persistance de certains boutons fessiers ou les complications infectieuses graves qui en découlent, il peut être préconisé de pratiquer un dépistage du diabète par une glycémie à jeûn ou une recherche de glycosurie, c'est-à-dire la présence de glucose dans les urines. D'importantes lésions peuvent aussi évoquer la maladie de Verneuil et nécessitent une prise en charge particulière.

Assumer ses boutons fessier… 

C’est tout l’objet du travail de l’illustratrice Léa Castor (Bordier) qui, depuis quelques années, met en image les témoignages de personnes qui ont appris à apprivoiser leurs complexes. C’est le cas avec le témoignage de Mymy sur madmoizelle.com  qui évoque ses seins en poire et ses fesses boutonneuses.
La jeune femme dit à propos de ses fesses : " Sur mes fesses j’ai des boutons (…) et des cicatrices d’anciens boutons. Et ça j’aime pas. J’aimerais avoir les fesses peau de pêche, immaculées à part un ou deux grains de beauté qui donnent envie d’y faire des bisous…mais nan, j’ai des boutons. Pour dépasser ce complexe, j’ai appliqué ma technique préférée. La flemme". Je vous conseille le travail de Léa Castor (Bordier) qui a d’ailleurs publié une BD inspirée de ces témoignages, ça s’appelle "Cher Corps" et c’est paru chez Delcourt. 


 

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Livre :

  • Cher Corps
    Léa Bordier 
    Ed. Delcourt, mai 2019
Comment se débarrasser... des boutons sur les fesses ?
Comment se débarrasser... des boutons sur les fesses ?