Apprendre à méditer… à l'école !

Et si on apprenait à méditer à l’école ?  Cela se fait déjà au Danemark et pour la première fois en France, la mairie de La Rochelle a décidé d’introduire un programme de méditation dans toutes les écoles primaires de la ville. 

Voltaire, c'est le nom d'un petit chat, héros d’un nouveau programme d’initiation à la méditation introduit dans les écoles primaires de la Rochelle. Comme Voltaire, les écoliers ont des hauts et des bas. Voltaire ressent différentes émotions donc pour les élèves rochelais, c’est l’occasion d’apprendre à identifier les leurs avec l'aide de l'institutrice.

"Quand est-ce que vous vous sentez comme ça, un petit peu de mauvaise humeur ? Moi c'est quand je me dispute à l'école avec les copines" répond la jeune Camille. Après avoir partagé leur expérience, place à la méditation. "Alors aujourd'hui, ce que nous allons apprendre à faire, c'est regarder un petit peu notre météo du coeur à nous, comment nous nous sentons.

Vous avez vos bras posés sur la table et je vous propose de fermer les yeux. Vous sentez votre corps bien installé sur votre chaise. Vous avez vos pieds posés par terre et nous allons oublier un petit peu ce qu'il se passe autour de nous. Nous allons ramener notre attention sur nous-même. Nous allons faire 3 inspirations...[...]" explique l'institutrice.

Cet apprentissage de la méditation peut aider les enfants même en-dehors de l’école : "Y'a pas longtemps en fait je me suis disputé avec mon frère et donc j'ai fait ça dans mon lit, je me suis mis en tailleur, j'ai respiré profondément et je me suis concentré et ça m'a permis de me calmer et on a pu se réconcilier tranquillement" raconte Paul, 9 ans.

A l'origine de ce programme, deux hommes dont Marc, instructeur de méditation de pleine conscience à l’hôpital. Il a pris l’habitude d’interroger les participants adultes en fin de formation et leurs réactions sont sans appel. "99 fois sur 100, les réponses sont de deux types. La première c'est " j'aurais vraiment souhaité apprendre ça plus tôt. Ça aurait changé ma vie. La deuxième chose, c'est de dire "Et comment je pourrais permettre à mes enfants de l'apprendre ?".

Activités, écrans, les enfants sont trop sollicités.  En leur permettant de faire une pause, la méditation améliore aussi leurs capacités d’attention et de concentration.

Apprendre à méditer… à l\'école !
Apprendre à méditer… à l'école !