VIDEO. Les sages-femmes vont poursuivre leur mobilisation

Le collectif de sages-femmes en grève fait part de sa "colère" après les annonces du ministère de la Santé pour la création d'un "statut médical des sages-femmes au sein de la fonction publique hospitalière".

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le collectif des sages-femmes en grève depuis octobre a décidé, mardi 4 mars, de poursuivre ses actions, faisant part de sa "colère", après les annonces de la ministre de la Santé pour un "statut médical des sages-femmes au sein de la fonction publique hospitalière""Ça ne va pas, on va durcir, puis on va montrer au gouvernement que, peut-être, il va falloir avoir peur aussi des sages-femmes et arrêter d'avoir peur des médecins ou des centrales syndicales", s'indigne Caroline Raquin, présidente du syndicat de sages-femmes ONSSF et membre du collectif, devant la caméra de France 2.

Ce collectif à l'origine du mouvement des sages-femmes réclame que les sages-femmes hospitalières puissent quitter la fonction publique et obtenir un statut sur le modèle des médecins (praticiens hospitaliers). Une revendication qui ne fait pas l'unanimité, l'intersyndicale de sages-femmes hospitalières (CGT, CFDT, FO, Sud et Unsa) s'y opposant, redoutant une plus grande précarité si ces professionnels renoncent au statut de fonctionnaire. Des syndicats de médecins ont également estimé que l'émancipation des sages-femmes risquait de désorganiser les maternités.

Dernière manifestation des sages-femmes à Paris, le 19 février 2014
Dernière manifestation des sages-femmes à Paris, le 19 février 2014 (MEUNIER AURELIEN / SIPA)