Médecine : le receveur de la première greffe de rein de porc est décédé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Médecine : le receveur de la première greffe de rein de porc est décédé
Médecine : le receveur de la première greffe de rein de porc est décédé Médecine : le receveur de la première greffe de rein de porc est décédé (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - L.-A. Delaune
France Télévisions
Un homme qui avait reçu pour la première fois une greffe de rein de porc est décédé, a annoncé l'hôpital de Boston, aux États-Unis, dimanche 12 mai. Ce type de greffes doit permettre de compenser le manque de donneurs.

Pour la première fois au monde, une greffe de rein de porc génétiquement modifié avait été réalisée sur un patient vivant, en mars dernier. L'homme souffrait d'une maladie rénale en phase terminale. L'hôpital de Boston (États-Unis) a annoncé son décès, dimanche 12 mai. Rien n'indique que la greffe y soit liée. "Slayman sera à jamais considéré comme une lueur d'espoir pour les patients transplantés. Nous lui sommes profondément reconnaissants de sa confiance", a commenté l'hôpital.

Pallier la pénurie d'organes

En avril, c'est une greffe de cœur de porc qui avait été réalisée. Un organe entièrement artificiel a été créé en 2013, dont une cinquantaine de personnes dans le monde ont pu bénéficier. Ces évolutions permettraient de pallier la pénurie d'organes. Actuellement en France, faute de donneurs, un patient sur deux se voit dans l'impossibilité d'être transplanté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.